Parcours de vie de Jacqueline

Après des études artistiques et d’éducatrice spécialisée, j’ai découvert le yoga au début des années 1990. J’ai pratiqué la posture, le 3ème membre du yoga à huit membres, (asthanga yoga), durant de longues années.

Cette pratique (tapas) m’a lentement transformée. Je parlais de psycho-thérapie non verbale. Elle m’a permis d’être beaucoup plus en lien avec mes ressentis. Je disais que c’était mon corps qui me dictait mes décisions de vie.

Au début des années 2000, j’ai suivi une formation de 4 ans, d’enseignante de yoga, autant pour connaître son mode de fonctionnement, que pour le transmettre.

J’y ai découvert la présence des sutras de Patanjali et la spiritualité qu’ils sous-tendent. Le yoga est bien plus vaste que la posture (asana). Le troisième conseil du kriya yoga m’a très vite interpelée : l’abandon des fruits de l’action (isvhara pranidhana)

J’ai démarré l’enseignement en 2005. Progressivement le yoga est devenu un style de vie. Je me sentais vivre « en yoga ».

A côté de la pratique de la posture, j’ai découvert  une autre forme de pratique  : L’ALIMENTATION. J’ai transformé radicalement la mienne. Ce changement m’a permis de rajeunir de 15 ans sur quelques mois et de retrouver une forme sans douleur chronique, l’amélioration de paramètres sanguins, l’amélioration du sommeil, une meilleure digestion, plus de vivacité d’esprit. Dans la foulée, j’ai découvert,  la pratique du jeûne court intermittent.

Ce parcours de guérison fut jalonné par la découverte de la pensée positive, la gratitude et le pardon. Tous trois, les meilleurs médicaments que la vie m’a offert.

Après cette remise en forme j’ai souhaité combiner le yoga à d’autres techniques. C’est le massage et l’aromathérapie qui se sont présentés à moi. L’un et l’autre me permettent de mieux me connaître, me soigner et aider d’autres à faire de même.

Dans la foulée des massages, j’entrevois la présence d’une dimension particulière de l’anatomie : notre double énergétique que je suis en train d’apprivoiser.

Ce parcours a profondément modifié ma vision du monde. Je sais de mieux en mieux que le sens de ma présence ici, est d’apporter à d’autres, des parcelles d’apaisement qui m’habitent de plus en plus.

Les commentaires sont fermés.